Netlinking : les erreurs à éviter !

Posted on by admin in Netlinking Commentaires fermés

Ensemble d’actions permettant la création de liens pointant vers une page web, le netlinking est une technique imparable pour améliorer le référencement d’un site et par la même occasion sa popularité.

Les méthodes les plus couramment adoptées par les netlinkeurs sont :

  • L’augmentation des liens externes grâce à l’inscription dans des annuaires, les échanges de liens, les réseaux sociaux, les digg-like, etc; et dans ce cas, on parle de netlinking externe.
  • La création de liens internes dans un site afin d’optimiser son contenu ; et là, on parle de netlinking interne.

Une mauvaise stratégie de Netlinking risque de dévaloriser le site voire de le blacklister par Google. Afin d’éviter cette menace, voici une liste des principales erreurs à éviter pour réussir votre netlinking :

1 – L’échange de liens en footer ou en side-bar :

Cette technique est très répandue car elle permet de faire apparaitre la liste des liens partenaires sur toutes les pages d’un site tout en évitant de créer une page partenaire. Mais le footer et la side-bar sont par nature peu intéressants pour les moteurs de recherche qui privilégient principalement le contenu… De ce fait, les liens créés en footer ou en side-bar n’auront presque pas d’incidence dans l’amélioration du référencement des sites partenaires.

2 – L’utilisation d’une seule et même ancre pour les backlinks :

Cette erreur est très fréquente au moment de l’inscription d’un site dans les annuaires, digg-like et autres outils de référencement… En effet, l’utilisation d’un titre et d’un descriptif uniques induisent forcément la création de liens externes, pointant vers un site donné, avec la même ancre (qu’elle soit formée par un ensemble de mots clés ou par le nom du site)…

3 – L’absence de liens vers les pages internes :

Il est toujours recommandé d’avoir des liens pointant vers la page d’accueil d’un site ; mais, qu’en est-t-il de ses pages internes ?
Il est important de rappeler que le netlinking interne est primordial pour, entre autres, créer du trafic.

4 – La non répartition des backlincks sur les différents types d’outils :

Il s’agit d’omettre l’utilisation des différentes sources possibles comme les annuaires, les réseaux sociaux, les articles, les forums, les sites partenaires, les digg like, etc.
En effet, il serait « fâcheux » de priver son site de toutes les chances qui se présentent pour gagner des liens entrants…

5 – L’achat de liens :

L’achat de liens a été très utilisé dans le passé, mais il a été par la suite dévalorisé par Google, voir même sanctionné…

De plus, sur le « Webmaster Help Center » de Google on trouve ce qui suit :

« some SEOs and webmasters engage in the practice of buying and selling links that pass PageRank, disregarding the quality of the links, the sources, and the long-term impact it will have on their sites. Buying or selling links that pass PageRank is in violation of Google’s webmaster guidelines and can negatively impact a site’s ranking in search results ». Autrement dit, Google veut éviter de voir le positionnement d’un site et le calcul de son Page Rank faussés à cause de ces liens payants…

Écrit par : Oussama ALOUINI